bicylindre for ever
Si tu aimes la moto et surtout les bicylindres, rejoins-nous!!!

bicylindre for ever

la passion des bicylindres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Métamatière, éternité et renouvellement

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli
apprenti
apprenti


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 55
où t'as bite : Paris
Date d'inscription : 17/02/2017

MessageSujet: Métamatière, éternité et renouvellement   Dim 30 Sep - 11:07

Il n'y a pas de réincarnation ni de vies antérieures. Le corps humain meurt et se dissout dans la nature de matière. L'humain, à qui appartenait le corps, ne revient pas dans la nature de matière sous aucune forme, dans aucun corps matériel, ni animal, ni végétal, ni humain. Il se voit vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité et ne revient plus dans la nature de matière.

L'idée de réincarnation n'est fausse pour autant. Elle est obsolète. La découverte de la métamatière par la Croyance a fait évolué ce concept. Ce n'est pas réincarnation, c'est renouvellement.

Comment se déroule le processus de renouvellement ?

A la mort d'un corps humain, l'esprit qui était en gestation dans ce corps humain, naît dans la nature de métamatière. Dès son arrivée, la nature de métamatière juge si le nouvel arrivant est viable ou non viable au regard des lois métamatérielles. S'il est jugé viable tout va bien pour lui. Il accède de suite au hautes sphères de la nature de métamatière. S'il est jugé non viable il est contraint de s'améliore. La vie dans les basses sphères de la nature de métamatière est impossible tant les angoisses sont profondes. Elles sont métaphysiques. 

Ce n'est pas à cause de son intelligence que le nouvel esprit souffre l'enfer. C'est à cause de l'instinct vicié que son géniteur humain lui a fait mémoriser lorsqu'il était en gestation dans cette vie humaine. Il doit impérativement améliorer son instinct s'il veut sortir la tête de ces angoisses métaphysiques. Il ne peut pas le faire en puisant de l'instinct dans la nature de métamatière : il n'y a pas d'instinct naturel chez elle. Il est obligé de chercher de l'instinct non altéré dans la nature de matière en parrainant des vies humaines. La difficulté est que les humains peuvent ne pas être disposés à cette entente au grand dam du pauvre esprit. 

La connexion entre les esprits et les humains est possible. C'est par cet unique passage que se transfère les énergies instinct et intelligence nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel.  

Un esprit, intelligent au plus haut niveau parce que vivant dans un monde où règne l'intelligence, est capable de transférer son intelligence chez un partenaire humain qui en a fondamentalement besoin pour améliorer son existence. En contre partie, l'humain parrainé, instinctif au plus haut niveau parce que vivant dans un monde où règne l'instinct, lui transfère de l'instinct pur afin qu'il s'en serve pour améliorer son existence. C'est le principe de la symbiose des humains et des esprits

Un esprit n'est pas figé dans l'éternité à la différence de tout ce qui vit dans la nature de métamatière. Il se renouvelle dans le Matériel en parrainant et en participant à des vies humaines jusqu'à attendre les plus hautes sphères de la nature de métamatière. L'humain gestateur de cet esprit, par un processus défiant les lois matérielles, se voit vivre dans l'esprit issue de sa propre vie. Il se voit lui aussi parrainer et participer à des vies humaines.

Les humains ne connaissent pas la Mort (grand M) comme la connaissent les animaux et les végétaux. Eux meurent et puis plus rien. Après la mort (petit m) de leur corps de matière les humains se voient vivre dans la vie de l'esprit issue de leur propre vie pour l'éternité.



Le concept obsolète de "Dieu créateur"

En Croyance le concept de "Dieu créateur" est vrai mais obsolète depuis la découverte de la métamatière. En effet, l'entité au-delà du Matériel que le génie en Croyance Abraham avait découvert il y a 4000 ans et avait appelé Dieu et que d'autres génies en Croyance après lui, Moïse, Jésus, Mahomet ont adapté à leur peuple est en fait un univers aussi puissant que notre univers de matière : L'univers de métamatière. Les deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.

L'univers de métamatière est créateur de fratries humaines chez son partenaire l'univers de matière par l'intermédiaire de l'intelligence humaine.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, au milieu d'une infinité d'autres fratries humaines habitant une infinité de planètes habitables, a été créé par la nature de métamatière à travers l'intelligence d'une ou de plusieurs fratries humaines lesquelles ont provoqué sciemment sur Terre une ambiance favorable aux mammifères qui se sont développés jusqu'à leur apogée : le Terrien.

Le Terrien est issu d'une création - une action intelligente dans un milieu instinctif - suivie d'une évolution dans une matrice mammifère, du mammifère primitif à l'Australopithèque et de l'Australopithèque à l'Homme de Cro-Magnon.

La biodiversité issue de sa domination est quand à elle issue seulement d'une évolution.



Le doute et le dogme

L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

La nature de matière est détentrice et émettrice d'instinct.
La nature de métamatière est détentrice et émettrice d'intelligence.

La Science étudie la matière, son univers et tout ce qu'il contient.
La Croyance étudie la métamatière, son univers et tout ce qu'il contient.

La Science et Croyance sont évolutives.
La Science évolue grâce à des outils matériels performants.
La Croyance évolue grâce à son seul outil métamatériel : l'intelligence, à condition quelle soit performante.  

La Science est sujette au doute. Elle est donc tributaire des preuves matérielles.
La Croyance est sujette au dogme. Elle est donc tributaire des preuves intelligentes.

La théorie d'une Terre plate et de l'univers tournant autour d'elle est une étape cruciale dans l'évolution de l'étude de l'univers de matière par la Science. Devenue obsolète au fil du temps elle a été remplacée par une Terre ronde tournant autour du soleil avec preuves matérielles à l'appuie.

La croyance en Dieu est une étape fondamentale dans l'évolution de l'étude de l'entité au-delà du Matériel par la Croyance. Cette croyance a commencé il y a 4000 ans avec sa découverte par le génie en Croyance Abraham. Elle est devenue obsolète de nos jours, inapte à guider le Terrien et incapable de le protéger contre les attaques incessantes des forces maléfiques lesquelles ont pu pénétrer son évolution et sont en train de le mettre à terre.

Une nouvelle croyance remplace la croyance en Dieu, plus en phase avec l'évolution du Terrien avec preuves intelligentes à l'appuie : la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.


L'excommunication, agent immunitaire efficace de la croyance en Dieu

La Croyance a découvert une évolution de la croyance en Dieu. La croyance en Dieu, devenue obsolète au niveau de l'évolution du Terrien, n'a plus aucun effet sur la conduite de son évolution. C'est pourtant le rôle d'une croyance de guider l'évolution humaine.

Avant, au temps où la croyance en Dieu était efficace, elle avait toute la crédibilité pour guider le Terrien de façon profitable. Elle l'immunisait. Elle était un rempart pour lui contre les forces du mal. Un de ses agents immunitaires tant redouté était l'excommunication. Les forces du mal ne pouvaient pas pénétrer l'évolution du Terrien pour l'affaiblir tellement l'excommunication était efficace.

La croyance en Dieu, affaiblie de toutes parts par les progrès de la Science, est devenue obsolète au fil du temps. Ses agents immunitaires se sont affaiblis jusqu'à devenir inopérants. Les forces du mal ont pu envahir l'évolution du Terrien et sont en train de le mettre à terre. Son seul salut est une nouvelle croyance en phase avec son évolution. Elle lui apportera les défenses immunitaires nécessaire pour chasser les forces du mal de son évolution et le protéger contre les agressions maléfiques permanentes.



Réponse de la Croyance au questionnement de la Science

- Pour quelle raison les humains ont-ils besoin de sommeil ?

Les humains ont besoin de dormir longtemps quotidiennement parce qu'ils ont besoin de rêver longtemps quotidiennement. Un humain est éternel. Il est fait d'une vie matérielle mortelle et d'un avenir métamatériel éternel après la mort du corps de matière. L'avenir métamatériel éternel se déroule dans la vie d'un esprit. Un esprit se génère dans une vie quotidienne humaine. Sa formation se visualise dans les rêves. Il importe de le visionner quasi quotidiennement afin d'orienter ses comportements matériels quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière conformes qui engendreront un esprit viable lequel sera l'hôte de l'humain pour l'éternité après la mort de son corps de matière.

Plus long est le sommeil, plus long est le rêve. Plus long est le rêve, meilleure est la vision sur l'état de croissance du foétus d'esprit. Meilleure est la spirituographie, meilleure est la détermination de changer de comportements quotidiens ou de persévérer dans nos comportements quotidiens. 



- Comment l'Univers (de matière) est-il apparu ?

L'univers de matière n'est pas apparu. Il est éternel. Son déroulement est une ronde sans commencement ni fin. Il est éternel parce qu'il vit en symbiose avec l'univers de métamatière dans lequel la mort n'existe pas. Tout est éternel chez lui. 

Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose en s'échangeant leur énergie. Seuls ils ne sont pas viables. Si l'un disparaît l'autre disparaît aussi. Impensable pour l'univers de métamatière. Il ne connait pas la mort. Elle n'existe pas chez lui. Par effet symbiotique, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvelant sans cesse sa matière sans jamais se rassasier. 



- Y a-t-il de la vie ailleurs ?

Les univers matériel et métamatériel ont besoin de deux espèces d'êtres vivants - une dans chaque univers - pour transmettre les énergies nécessaire à leur symbiose. L'espèce humaine coté univers de matière et l'espèce esprit coté univers de métamatière.

Les humains transfèrent l'instinct matériel en direction du métamatériel et récupèrent l'intelligence métamatérielle pour la diffuser dans l'environnement matériel qui en a fondamentalement besoin. Les esprits transfèrent l'intelligence en direction du matériel et récupèrent l'instinct matériel pour le diffuser dans l'environnement métamatériel qui en a fondamentalement besoin. 

Sans humains, pas de transfèrent d'énergie symbiotique, pas de symbiose des univers, pas d'univers. L'espèce humaine ne peut donc pas être mortelle. Une fratrie humaine comme le Terrien installée sur une planète habitable comme la Terre est mortelle. Le Terrien ne peut donc pas être considérer comme l'ensemble de l'espèce humaine. D'autres fratries humaines, liées à d'autres biodiversités, sur d'autres planètes habitables, dans tous les degrés d'évolution,  constituent avec le Terrien : l'Humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bob
va faire l'aspi à Ago
va faire l'aspi à Ago
avatar

Masculin Nombre de messages : 35867
Age : 65
où t'as bite : avec mon chat
Moto(s) : j'ai craqué le premier septembre pour une 1100 Shadow de 96 . tout est accéssible , pas comme sur la TDM !et puis plus de chaîne ! au fait , j'ai une bombe de graisse pour chaîne presque neuve ...
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Métamatière, éternité et renouvellement   Lun 8 Oct - 12:03

Aaron , calcula dans sa tête l’ hypothèse d’ un jour , du mois et de l’année qu’ il se trouvait ! La notion de temps lui échappait depuis un certain moment ! Les premiers jours il pouvait se dire , il doit être samedi , ou dimanche ! Le plus dur aujourd’ hui ’était de savoir si c’était était le matin , le soir , la nuit ou était-ce la journée ? Mais qu’elle importance finalement , Juste par curiosité , pour se passer le temps aussi il essayait de savoir ! Ho ! il aurait pu demander à Célia son ordinateur , elle aurait calculé en quelques secondes … là ou il était , cela ne lui était pas d’ une grand utilité de savoir .
Aaron ce nom choisit par ses parents dont il connaissait l’ origine Egyptienne qui signifiait : porteur de Martyrs ; c’était aussi le nom du fils ainé du grand prêtre Moïse . Comme si il se trouvait en plein déluge , il était coupé du monde , un monde dont il n’avait que de vagues souvenirs ! Sans Célia , il aurait perdu plus que la notion du temps et comme son ancêtre Moïse au milieux des flots dévastateurs il serai bel et bien perdu ! Perdu , il l’ avait été il y a de nombreuses années combien ? 20, 30 ans ?!
Il se remémora ce temps ou seul , ou plus rien ne l’ intéressait et ou il n’ intéressait plus personne à une époque ou ce qui se passait autour de lui , les guerres , les destructions , toutes les misères de l’ humanité le laissait indifférent , totalement dépourvu de compassion pour le genre humain ! Une période qui lui avait pris ces derniers amis , sa famille et son envie de vivre ! Tout lui était devenu sans intérêt ! Ce monde n’ était plus le sien , Il se souvenait encore de ce jour d’ automne ou les feuilles des arbres commençaient à tomber , cette journée ou pourtant le soleil lui caressait le visage , assis au pied d’ un gros chêne , les yeux fermés ne pensant plus à rien , juste à ce désir de s’ endormir pour toujours , il regardait son couteau dont la lame recouverte de sang , venait de tomber sur le sol …
Une petite voix lointaine , douce , parvenait à ses oreilles …Monsieur ! Monsieur … il distinguait une brume , des contours vagues passaient et repassaient devant lui , lui cachaient le soleil , son soleil ; ôtes toi de mon soleil aurait il put dire si la parole lui avait été possible en se souvenant de ce bon vieux Diogène ! Le soleil cet astre chaud , la dernière chose qu’ il voulait voir ici ! Il eu à ce moment une impression de lévitation ; il se sentait soulevé de terre , lentement puis plus rien ! Le trou noir ; ce point précis ou tout s’ oublie , les peines , les joies et ou le bien être arrive à son apogée …
Depuis ce jour jusqu’ à cet instant , plus de souvenir ! C’était le vide ; il ce trouvait là , assis à son bureau devant un écran noir …Célia ! Réveille toi ? L’ écran s’ illumina ! Oui Aaron . Bonjour Célia . Bonjour Aaron . Tout va bien ? Aucune anomalie ? Tout est fonctionnel Monsieur répondit la voix féminine . Pouvons nous jouer Célia ? Oui Monsieur ; que proposez vous ? Pas d’ échec , plutôt une grille de mots fléchés cela me changera . Quel niveau ? Deux pour le moment ; bien Monsieur je vous laisse à votre grille . Merci Célia à tout à l’ heure ! Une grille s’ affichât sur l’ écran de l’ ordinateur voxyntex .

C’est le silence , un silence inhabituel qui réveilla Aaron ; éclairage ! Articula t-il les spots de sa chambre donnèrent la lumière souhaitée ; Célia ! SVP vision externe ; l’ écran plasma s’ illumina ! Que ce passe t’ il Célia ? Je cherche Monsieur suite à une mise en sécurité générale nous nous sommes immobilisés ! Un check up rapide s’ il te plait ?! Le check up est déjà lancé monsieur . Merci Célia , tiens moi au courant !
Aaron retourna s’ allonger sur sa couchette quelque peu inquiet mais comme ce n’était pas la première fois qu’ un problème électronique ou informatique se manifestait il se détendit sachant que Célia allait comme d’ habitude trouver et réparer le problème . Quel silence … un silence de mort envahissait l’ atmosphère , lourd à supporter ! Aaron se leva et mit manuellement en fonction la stéréo mais demanda à écouter la cinquième de Beethoven , un peu pour rompre le silence mais aussi pour son amour pour ce grand musicien !
Monsieur ! Monsieur ! ….Aaron ! . L’ homme ne répondit pas , un control rapide des fonctions biologiques terminées , la petite voix résonna à nouveau …Monsieur !!!
Quelque par dans l’ univers , l’ incompréhensible bêtise arrivait à son apogée ! La destruction massive et sectaire était arrivée à terme ; des millions d’ êtres avaient été éradiqué au nom d’un dieu , d’ une culture criminelle que beaucoup n’avaient pas voulu voir confondant réalité et idéologie ; cette gangrène affirmant la différence des races et la supériorité de certaines, en prônant l'élimination des autres ! Ou par pure utopie . Tout ceux qui avaient refusé de se convertir avaient fini dans un bain de sang ! Dans une mort longue et dans la plus grande souffrance comme le voulait la religion à coup de jets de pierres , mais pas trop grosses ces pierres pour faire durer le plaisir … un monde moderne retourné 2000 ans en arrière en quelques dizaines d’ années ; ce monde qui avait poussé Aaron et bien d’autres à partir .
La voix se tue après avoir fait l’ obscurité dans la chambre laissant toutefois en fonction l’écran de vision externe de l’ espace technique ; ceci fait après que Célia eut constaté que nul problème n’avait atteint Aaron . le traitement très particulier et complexe qu’il prenait à une heure bien précise le plongeait parfois dans une sorte de coma léger mais de courte durée souvent tiré de là par une vibration sonore émise par Célia quand il le fallait !
Ne partons nous pas à la dérive Célia ? Demanda Aaron ; il ni eu pas de réponse immédiate ! Juste quelques poignées de seconde ou il se posa LA question …pourquoi tous ça ? Pour quelle raison finalement poursuivre cette aventure ? Oui Monsieur nous dérivons de notre cap mais que de 3° par rapport à notre route prévue ! Y l’ y-a-t-il une grande importance Célia ? Non Aaron , je vais quand même modifier notre route .

Monsieur , vous m’ entendez ? Une lumière aveuglante , presque blessante traversa la pupille et disparue ! La douce voix de Célia , voix choisi entre de nombreuses autres pour son ton reposant et facilement compréhensible en toutes circonstances réveilla le penseur ! Je n’ai pas de réponse ! Je peux éventuellement approfondir Monsieur ?!
Ce serait bien mais je doute que vous ne trouviez pas de réponse ! Et puis cela a t’ il de l’importance ? Si vous êtes ici , à cet endroit et à cet instant c’est qu’ il doit y avoir une raison Aaron ! Oui mais quelle raison ma douce Célia ? Pourquoi ce terme Monsieur ? Un égarement peut être ?! Ta voix est si tendre , si douce à entendre ! De toute façon tu dois le prendre comme un compliment , une gentillesse . Bien Monsieur !
Cap corrigé de 3° monsieur ! Même si pour moi cela n’a pas d’ importance car nous voguons vers l’ inconnu , merci Célia ! Je retourne me détendre et méditer sur la vie , ma vie ; oui Monsieur ! Passe en mode stand by Célia , repose toi ! Comme vous voulez Aaron . A-plus ; A- plus Monsieur .

Allongé , les yeux grand ouvert l’ homme regardait l’écran lui donnant une vue sur l’extérieur ; devant lui se déroulait le calme et l’ immense domaine étoilé , parfois sombre et avec des instants plus clairs voire lumineux ! Des vagues de brume poussées par des vents , et des Lueurs agressives modulées automatiquement par un diaphragme protecteur de rayons qui pourraient être nocifs à sa vision !
Aaron se laissait aller , tout son corps se faisait petit à petit plus léger , ses pensées ralentissaient ; cela lui paraissait très agréable mais malgré son envie ou besoin de s’ endormir , il percevait toujours une ou plusieurs vibrations vocales ! Ces sons lointains se rapprochaient ou s’ éloignaient , certains lui étaient familiers et d’autres inconnus et le tout se mélangeait dans un brouhaha confus et inaudible ! Puis , un violon vînt  sonner délicatement à ses oreilles et un poème de Charles C. Finn Celui qu’ il aimait tant et qui lui ressemblait , était tout son être et son âme :

Ecoutez ce que je ne dis pas,

Ne soyez pas trompé par mon visage parce que je porte mille masques
Et aucun n'est mon vrai moi.
N'en soyez pas trompé, au nom de Dieu, je vous en prie.

Je vous donne l'impression d'être sûr de moi,
Plein de confiance et de tranquillité,
Que je n'ai besoin de personne : Ne me croyez pas.
Sous ce masque, il y a le vrai moi, confus, craintif, isolé.
C'est pour cela que je me crée un masque, pour me cacher,
Pour me protéger du regard qui voit.

Et pourtant ce regard est précisément mon salut.
A condition que je l'accepte, s'il contient de l'amour,
C'est la seule chose qui peut me libérer
Des murs de la prison que j'ai moi-même élevés.

j'ai peur de ne valoir rien, de n'être bon à rien,
Et que vous le verrez et me rejetterez.
Alors, commence la parade des masques.
Je bavarde avec vous,

Je vous dis tout ce qui n'est rien,
Et rien de ce qui m'est tout et qui pleure en moi.

S'il vous plaît, écoutez soigneusement et essayez d'entendre ce que je ne dis pas.
J'ai vraiment envie d'être sincère, vrai, spontané, d'être moi-même.
Mais il faut que vous m'aidiez. Il faut que vous me tendiez la main.

Chaque fois que vous êtes bienveillant, doux et encourageant,
Chaque fois que vous vous efforcez de comprendre par véritable intérêt pour moi,
Mon cœur a des ailes, des ailes très faibles, mais enfin des ailes.

Par votre sensitivité, votre sympathie, votre puissance de compréhension
Vous seul pouvez me libérer de l'ombre de mon incertitude,
De ma prison solitaire.

Ce n'est pas facile pour vous,
Car plus vous m'approchez, plus je me défends.

Mais on me dit que l'amour est plus fort que les murs des prisons
C'est en ceci qu'est mon espoir, mon seul espoir.
Essayez, je vous en prie de faire tomber ces murs d'une main ferme
Mais douce, car un enfant est sensible.

Qui suis-je, vous demandez-vous ?
Je suis quelqu'un que vous connaissez très bien.
Car je suis chaque homme, je suis chaque femme que vous rencontrez,
Et je suis aussi VOUS-MEME.




Enfin le silence devint total …

Le temps : celui qui passe et qui n’est pas encore le passé ; le présent et l’avenir le temps perdu et celui des regrets , le temps que l’ on attend , le temps de la vengeance et la vengeance du temps …

Aaron ne croyait plus en la justice des hommes mais gardait espoir en celle du temps ! Il avait depuis toujours dans un coin de sa tête cette citation qu’ il avait légèrement transformé , amélioré à son goût :

Ne t’abaisses pas au niveau de ceux qui par méchanceté et plaisir t’ ont fait du mal que cela fut physique ou moral ; mais , laisse le temps faire son œuvre .

Clélia ! ..oui monsieur ! Clélia tu es toujours là ? Oui Monsieur . Je sens le vide m’aspirer que se passe t’ il ? Rien à signaler Aaron ! J’aime quand tu m ’ appel par mon prénom ! Bien Aaron … dis moi , que vois tu ? Je continu à glisser , attiré dans ce noir , et cette lueur qui diminue , qui s’éloigne !!! Aaron ! Détendez vous , laissez vous aller , tout va bien . Oui , je me sens bien , je me sens mieux mais votre voix s ’éloigne il me semble ! C’est normal Aaron le temps va s’ arrêter , perdu dans le vide éternel …. Vide éternel , là ou toutes les âmes se retrouve ! Mais est-ce cela le paradis ? L’ enfer ? Sommes nous sortis de la sphère de l’ univers ? Clélia ! … il n’ y eu qu’ un long silence pour toute réponse ! L’ obscurité , le silence , le vide et ce temps qui s’est arrêté est-ce cela la fin ? Je suis , ou j’ étais Aaron fils de la terre , du ciel et de la mer , dernier être de l’ humanité , le dernier témoin de la fin d’ un monde …
Clélia ! Oui Aaron ! Une dernière fois . Nous sommes tous issus du bing bang ?! Et Il a bien fallu quelqu’ un pour appuyer sur le bouton ?! Oui bien sur . Sais tu qui était cet être ? Oui Aaron . Peux tu me le révéler avant la fin ? Oui Monsieur … l’ écran plasma s’ alluma ; un commutateur rouge apparu , puis la silhouette d’ une femme toute vêtue de blanc ; elle avança une longue main vers le bouton rouge …oui Aaron , c’était moi ! Une énorme lueur aveugla l’ univers …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bob69gsx.centerblog.net/
 
Métamatière, éternité et renouvellement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renouvellement de la DSP à Bus Océane
» Renouvellement de plaque
» Bannissement suite au non renouvellement des cotisations
» renouvellement du matériel [besoin d'aide]
» renouvellement cannes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bicylindre for ever :: l'éclate-
Sauter vers: